Accueil   Adultes   Prise en charge   Psychothérapie

Psychothérapie

Une démarche de compréhension de soi et de libération personnelle

Pourquoi va-t-on voir un psy ?

On consulte pour toutes sortes de raisons et les chemins qui nous conduisent chez un psychologue sont tous très différents. Mais en général on commence une psychothérapie parce que l’on se sent mal et pris dans des difficultés insurmontables que l’on n’arrive pas à résoudre seul.

On va voir un psy pour aller mieux et il arrive que dès le début, c’est en effet ce qui se passe. Le fait d’avoir trouvé quelqu’un à qui parler et un endroit pour déposer ce qui encombre, a un effet immédiat.

Petit à petit, séance après séance, s’engage une autre phase de la psychothérapie : celle où le patient élabore avec son psychologue les éléments qui constituent sa vie et son histoire. Le « travail » commence.

Faire une psychothérapie c’est faire un choix : celui de se donner les moyens pour que sa vie change, celui d’interroger son destin et de faire échec à la répétition de nos difficultés.

En quoi consiste une psychothérapie ?

La psychothérapie classique est dite « analytique » : il s’agit d’une analyse et d’une réflexion sur soi au travers de la parole.

L’espace thérapeutique est un espace de liberté de pensée et de parole. C’est parfois le seul lieu où la personne peut être Vraie car elle peut « tout dire » elle peut exprimer librement et sans honte, ce qu’elle pense et ressent réellement. Le psychologue n’est ni un juge ni un moralisateur, mais une personne capable d’empathie face à la souffrance d’autrui.

L’espace thérapeutique est un espace de réflexion sur soi. Etre libre de dire et de penser permet une analyse en profondeur de nous-même. Ensemble, le psy et son patient mettent des mots sur ce qui est resté indicible jusque-là.

A quoi sert une psychothérapie ?

La psychothérapie est un espace d’évolution. Le but de la psychothérapie est que le patient se comprenne mieux pour mieux se libérer des obstacles et des barrières imaginaires qui l’empêchent de vivre pleinement sa vie d’homme ou de femme. L’objectif pour le patient est de ne plus subir son histoire, d’être acteur de sa vie et d’y trouver du sens. Il s’agit également de trouver un positionnement, un rapport aux autres et au monde, qui nous fassent moins souffrir et nous conviennent.

Les personnes qui ont fait une psychothérapie se sentent plus épanouies et moins « empêchées ». Elles vivent plus en accord avec leur désir.

Ici on ne soigne pas un problème comme on soigne une grippe chez le médecin. Le changement qui s’opère est de l’ordre de la transformation existentielle du sujet.

La psychothérapie est-elle faite pour tout le monde ?

La psychothérapie ne demande pas de dispositions particulières mis à part le fait de parler la même langue que son psy, de prendre le temps de la faire et de se donner les moyens de la faire.

Elle est donc accessible à tous mais elle n’est pas faite pour tout le monde dans la mesure où elle exige un certain rapport à la parole et à la vérité. La psychothérapie vous met au défi de parler d’une parole vraie et d’en supporter les effets, ce qui n’est pas donné à tout le monde.

On dit que les psy ne parlent pas. Est-ce que c’est vrai ?

Le psy parle : il guide, interprète, accompagne. Mais il ne doit parler que pour faciliter votre parole. Parce que la parole qui compte, c’est avant tout la vôtre.

Comment se passe la première séance ?

La première séance permet tout d’abord de se rencontrer. Elle permet également de se questionner ensemble sur le sens de la démarche et de mieux la comprendre, l’appréhender, et évaluer sa poursuite.

Parfois quelques séances sont nécessaires pour déterminer notre désir d’engagement dans cette démarche. Les premières séances permettent de faire l’expérience de la psychothérapie et de la relation au psychologue.

Combien de temps dure une psychothérapie ?

Chaque psychothérapie est différente car elle implique une personne différente. Et la psychothérapie avance à la vitesse du patient. Il est donc impossible de déterminer la durée exacte d’une psychothérapie.

La psychothérapie s’inscrit cependant dans une certaine durée pour des raisons évidentes et logiques : il n’est pas possible de changer en quelques séances ce que l’on a mis toute une vie à mettre en place.

Et il n’est peut-être pas si étrange de consacrer quelques minutes par semaine à parler à quelqu’un pour élaborer sur sa vie, s’interroger sur son destin, aller mieux et s’épanouir...

Comment choisir son psy ?

Il est important de choisir un psychologue en qui l’on a confiance, avec qui l’on se sent bien. Le travail d’analyse de soi repose aussi sur la qualité de la relation à son psychologue. Il est important qu’il soit disponible, à l’écoute, aimable et bienveillant. Ceci permet d’établir la base à partir de laquelle vous pourrez discuter de tout avec lui.

Au-delà des approches, ce qui se dégage comme facteur essentiel de succès thérapeutique, c’est le lien qui unit le patient et son thérapeute, et leurs engagements réciproques dans le processus de changement mis en route.

Dans la même rubrique Guidance parentale interactive