Accueil   Enfants / Ado   Prise en charge   Rééducation neuropsychologique

Rééducation neuropsychologique

Pour un apprentissage et une scolarité plus épanouis

Qu’est-ce que la rééducation neuropsychologique ou remédiation cognitive ?

La rééducation neuropsychologique, nommée également remédiation cognitive ou réhabilitation neuropsychologique, est la prise en charge des enfants présentant des difficultés d’apprentissage, sous-tendues par un trouble cognitif.

En psychologie, les processus cognitifs correspondent à l’ensemble des processus mentaux qui permettent à un individu d’acquérir, de traiter, de stocker et d’utiliser des informations ou des connaissances. Ils englobent une multitude de fonctions orchestrées par le cerveau : l’attention, la mémoire, le raisonnement, le langage, la planification, l’organisation, etc.

Les troubles cognitifs sont multiples et correspondent à la fonction cérébrale touchée. Ainsi, les troubles de l’attention, de l’apprentissage, de la mémoire, du raisonnement, sont des troubles cognitifs.

L’origine des dysfonctionnements cérébraux peut être développementale ou acquise.
L’altération des fonctions cérébrales peut être occasionnée par des traumatismes cérébraux ou par des pathologies (Autisme, syndrome de Down ou Trisomie 21, Alzheimer). Par exemple, les personnes souffrant de troubles du spectre autistique présentent en général un trouble des fonctions attentionnelles et exécutives.
Certaines formes de dysfonctionnement peuvent également être engendrées par des difficultés affectives. Par exemple l’hyperactivité est souvent un symptôme d’anxiété.

A qui s’adresse la rééducation neuropsychologique ?

Les rééducations neuropsychologiques proposées au cabinet s’adressent à votre enfant s’il présente :

  • Un trouble de l’apprentissage : votre enfant à globalement du mal à apprendre, à travailler
  • Un trouble de l’attention : votre enfant n’arrive pas à se concentrer
  • Un trouble du raisonnement : votre enfant n’arrive pas à comprendre ses leçons et les concepts qui les soutiennent
  • Un trouble de la mémoire : votre enfant n’arrive pas à retenir, mémoriser ses leçons

Pourquoi faire une rééducation neuropsychologique ?

Les troubles cognitifs ont un impact majeur sur les apprentissages et la vie professionnelle. Leur prise en charge rapide permet de favoriser l’apprentissage et d’éviter les situations d’échec scolaire.

La rééducation neuropsychologique vise à rééduquer les fonctions cognitives défaillantes. Le rétablissement des compétences défaillantes permet d’améliorer le fonctionnement cognitif de votre enfant et donc de rendre plus efficaces les processus d’acquisition des connaissances et de diminuer les difficultés d’apprentissage.

Les objectifs de la démarche sont les suivants :

  • Entrainement des fonctions déficitaires
  • Rétablissement des compétences défaillantes
  • Réorganisation des stratégies d’apprentissage inefficientes
  • Utilisation de stratégies préventives et compensatoires
  • Acquisition de stratégies d’apprentissage plus efficaces
  • Exploitation des capacités, des points forts
  • Généralisation à différents types d’activités scolaires ou contextes

Quand faire une rééducation neuropsychologique ?

L’évaluation des troubles

Toute rééducation neuropsychologique s’effectue dans le prolongement d’une évaluation psychologique et neuropsychologique complète posant un diagnostic des fonctions cognitives défaillantes. Il s’agit de repérer et d’évaluer les difficultés ou troubles de l’apprentissage.

Le trouble d’un enfant a rarement une seule origine. La complexité du cerveau et de son fonctionnement oblige à explorer les différents domaines qui peuvent avoir une influence sur les apprentissages (psychologique, médical, instrumental, développemental ….).

L’évaluation complète dans le cadre d’un trouble cognitif engendrant un trouble de l’apprentissage, permet d’évaluer le type de déficit, son intensité et son origine. A partir du diagnostic posé, le neuropsychologue peut orienter vers la ou les prises en charges appropriées. Il peut également travailler avec l’institution scolaire et permettre à l’enseignant de mettre en place des aménagements psychopédagogiques adaptés aux besoins de l’enfant.

Pourquoi évaluer l’intensité du déficit ?

Il est tout d’abord important d’évaluer si votre enfant présente une difficulté d’apprentissage (ou difficulté cognitive) ou un trouble de l’apprentissage (ou trouble cognitif). La première peut être dépassée par des remédiations de type soutien scolaire, la seconde requiert une rééducation neuropsychologique.

Pourquoi évaluer l’origine du déficit ?

Des troubles affectifs peuvent être à l’origine de difficultés d’apprentissage plus ou moins importantes et chroniques, sans qu’il s’agisse de troubles de l’apprentissage avérés. Par exemple, un enfant anxieux présente très souvent des signes d’inattention, d’hyperactivité, de raisonnement ou de difficulté de mémorisation, et ce, tant que son trouble affectif n’est pas apaisé. Dans ce cas, il s’agit de traiter le trouble affectif par une psychothérapie et non pas les difficultés cognitives par une rééducation neuropsychologique.

Dans tous les cas, c’est la multiplicité et la chronicité des symptômes qui doivent alerter l’enseignant ou les parents. L’évaluation globale par un psychologue et neuropsychologue permettra de confirmer ou d’infirmer l’existence d’un trouble d’origine cognitive et/ou affective.